Coup d’oeil sur 40 ans d’action citoyenne dans le Mile End

À l’occasion des 40 ans du comité des citoyens du Mile End, une de ses fondatrices, Claudine S., revient sur ces actions qui ont façonné le Mile End d’aujourd’hui.

1982 : Tout a commencé lorsque deux voisines de Jeanne-Mance, Claudine S. et Diane L. ont voulu aménager la ruelle entre Jeanne-Mance et Esplanade pour offrir à leurs enfants la possibilité de jouer dans un espace sécuritaire et convivial. C’était l’époque des « Places au soleil ». Cela n’a rien donné mais la roue avait commencé à tourner. Bien vite, se sont jointes à elles des résidentes de Waverly, aussi entre Fairmount et St-Viateur, Nancy H. et Eliane M.. Le comité des citoyens du Mile End a officiellement pris naissance! D’autres résidents se sont intéressés à cette possibilité de se mettre ensemble pour améliorer la vie de quartier. À l’époque, les poubelles étaient mises à l’arrière des maisons dans les ruelles et beaucoup de résidents en profitaient pour les sortir n’importe quand. Les ruelles étaient jonchées de détritus toute la semaine. Nous proposons un projet pilote de dépôt des ordures en avant des maisons, sur le trottoir. La Ville accepte ce projet pilote dans ce petit secteur entre St-Viateur et Fairmount. Ce n’est que plusieurs années plus tard que l’idée était adoptée pour tout le Mile End.

1984 : Suite à un grave accident où un enfant a été frappé par une voiture à une intersection de la rue Groll et de la ruelle, la ville accepte de fermer la rue Groll à la circulation automobile.

Ruelle Groll, Mile End, Montréal
La Ville de Montréal veut changer le zonage de St-Viateur et Fairmount.

1986 : Grand branlebas de combat. La Ville veut changer le zonage de St-Viateur et Fairmount. En cas d’inoccupation des commerces pendant plus de 6 mois, ceux-ci allaient perdre leur statut commercial et devenir résidentiel. Comme dans les banlieues, l’idée était d’entourer un secteur résidentiel par des artères commerciales qui auraient été Parc, Bernard, St-Laurent, Laurier. C’est la révolte au « Village » et nous présentons au conseil municipal un mémoire « La parole des résidents » pour défendre notre village avec ses petits commerces qui sont
des lieux de rencontre pour tous. Nous n’avions pas de parc, on rencontrait ses amis en achetant ses salades et son fromage. Nous gagnons ! La Ville retire son projet.

La fête de la St-Jean dans le quartier est instituée dans l’idée que tous les résidents du Mile End auraient du plaisir à se rencontrer et à fêter ensemble. La 1 ère année, il pleut. Le YMCA nous offre son gymnase et 150 personnes font la fête avec musique et bouffe ! L’année suivante, la fête se passe dans la cour de l’école Lambert-Closse puis, les 10 années suivantes, sur la rue St-Viateur qui est fermée à la circulation pour la journée. C’est une fête qui a eu un énorme succès. Les bénévoles sont nombreux à donner un coup de main pour que tout se déroule bien dans la joie et l’allégresse. Toute la ville en parle, les gens arrivent de partout, Verdun, Pointe-aux-Trembles etc. La musique est bonne, la nourriture aussi. Mais nous sommes victimes de notre succès. La douzième année, il y avait 15 000 personnes ! Nous ne pouvons plus en assumer la responsabilité. Mais nous avions offert aux gens du Mile End une St-Jean si spéciale et à l’image du quartier que c’était difficile de s’en passer. Pendant encore 3 ou 4 ans, des particuliers, d’autres résidents, reprennent le flambeau et St-Viateur est de nouveau fermée pour une St-Jean plus modeste mais bien sympathique.

L’incroyable sauvetage du Rialto
1988 Le Rialto est menacé de démolition. Avec d’autres organismes du quartier (YMCA, amitiés chinoises…), nous crions haut et fort notre indignation. C’est un bâtiment patrimonial qu’il faut préserver. Montréal a juridiction sur sa façade. Le projet de démolition est stoppé. Dans les années suivantes, l’intérieur du bâtiment est protégé par le gouvernement du Québec et ensuite par Ottawa. Nous suivons le dossier pendant de nombreuses années. De plus, Helen Fotopulos, conseillère du Mile End puis mairesse du Plateau-Mont-Royal, s’implique au maximun.

1998-1999 : le propriétaire du Rialto veut transformer ce lieu en discothèque. Le comité s’implique plus que jamais : lettre à Pierre Bourque, contact avec les locataires voisins du bâtiment, enquête sur la restauration de lieux identiques et transformation en discothèque, demande à la Régie des jeux et loteries de ne pas accorder de permis d’alcool dans un lieu historique. C’est un succès, mais le propriétaire en appel au Tribunal administratif du Québec. Nous sommes reçus par le Tribunal et notre démarche échoue alors.

2010 : Nous ne lâchons pas et poursuivons les recherches sur les alternatives à une discothèque. Nous continuons de faire le suivi sur le dossier jusqu’à ce que le bâtiment soit racheté, en 2010, par M. Carosielli qui a un sens profond du patrimoine et de la protection de sa bâtisse. De plus, il veut collaborer avec la communauté et ouvre ses portes généreusement et gratuitement pour nos réunions. Un gros merci à M. Carioselli.

1989 : La bibliothèque du Mile End est alors située dans un immeuble au 5253 Parc, côté est. L’église de l’Ascension, dans la même section de Parc mais côté ouest, est à vendre. Notre comité propose à la Ville de Montréal de l’acheter et de transformer ce lieu de recueillement religieux en un lieu de recueillement intellectuel. La Ville accepte. Des travaux importants ont lieu. La structure du bâtiment, le beau
plafond de bois cintré, les vitraux sont conservés et en 1992, la nouvelle bibliothèque ouvre ses portes.

Eglise-de-lAscension_Archives-du-Diocèse-anglican-de-Montréal
Aujourd'hui Bibliothèque Mordechai Richler

1992 : Lutte pour que le YMCA demeure dans le quartier. Pour cause de vétusté, le YMCA doit être détruit et la direction pense s’établir dans le quartier Parc-Extension. Le CCME propose de le relocaliser dans l’ancien édifice de l’école Luke Callaghan. Nous voulons conserver dans le Mile End ce centre sportif et communautaire. En 1994, le nouveau Y est rebâti. Le CCME a toujours bénéficié de l’aide du Y du Parc. Dès 1982, leur travailleur communautaire, René Moisan nous soutient pour organiser des réunions, faire des PV etc. Il assiste quelques fois aux réunions du CCME. Durant les 12 ans de fêtes de la St-Jean, la subvention reçue pour la fête passe par le Y qui chapeaute le côté financier, mais les citoyens font tout le reste! Encore aujourd’hui, nous imprimons nos documents sur leur photocopieuse.

YMCA du Parc, Mile End, Montréal, 2011

1997 : Gros débat sur la relocalisation du Poste de Police de Quartier. Une assemblée publique est tenue pour discuter du dossier. Outremont ne veut pas partager son poste avec le Mile End. Finalement, Outremont partagera son poste avec Ville Mont-Royal et le Poste 37 couvrira le Plateau-Mont-Royal nord.

Un parc pour le Mile End

1999 : Les résidents du quartier sont préoccupés par le manque de parcs. Les jeunes parents doivent se rendre à Outremont pour profiter de parcs dans la verdure et avec des jeux pour enfants. Un terrain vague sous-utilisé est disponible entre St-Urbain et Clark. Ce fut une victoire très importante pour les familles du Mile End.
2008 : Les résidents luttent pour obtenir un vrai parc. Ce terrain vague devient alors le Parc Clark en 2008.
2014 : Changement de nom suite à la pression du CCME. On veut un parc à l’image de ce quartier d’artistes. À la suite d’un concert au retentissement important et organisé entre autre par les amis de Lhasa, il devient officiellement le Parc Lhasa de Sela, de manière posthume. Cette chanteuse a habité dans le Mile End.

Le secteur St-Viateur-Est
2008 Implication dans les transformations à venir dans le secteur St-Viateur-Est
Les usines de textiles se vident. Petit à petit, le secteur du vêtement perd sa place au Québec. On importe de Chine, du Bengladesh, bref de l’Asie. C’est à ce moment-là que le CCME s’active, prend conscience de l’importance de protéger le secteur
à l’est de St-Laurent que, jusque-là, on connaît peu. On parle de plus en plus de tous les artistes qui travaillent et habitent dans le Mile End. Les urbanistes de l’arrondissement viennent présenter, à l’école Lambert-Closse, leur nouveau plan d’aménagement du secteur des usines. La rue St-Viateur devrait être prolongée jusqu’à St-Denis ! Les résidents s’y opposent et ne veulent pas avoir un boulevard qui traverserait le Mile End pour lier Parc à St-Denis.
2009 « Le Mile End en chantier » est le titre qu’a donné le CCME à son action durant tout l’hiver. On veut sonder les résidents. 6 cafés-citoyens sont organisés au Café Cagibi (St-Laurent et St-Viateur). La participation est importante : environ 50 à 70 personnes chaque soir. Les thèmes traités : Transport, Habitation, Culture, Économie et services, Patrimoine, Environnement / Quartier vert.

Les suites de ce forum sont encore aujourd’hui bien connues par nombre de résidents du Mile End : Coop Mile End, Pi2, On occupe le Bain Saint-Michel, Marché des possibles, skate parc, Amis du champs des possibles.

Suite-du-forum-de-2009-organisé-par-le-Comité-des-citoyens-du-Mile-End

Pour des passages à niveau sur la voie ferrée

2015 : Participation au Collectif pour les passages à niveau, la lutte est difficile. Organisation d’une consultation sur les abords de la voie ferrée en avril, mai et juin.
Avec les Amis du Champs des Possibles et la collaboration de Mémoire du Mile End :
27 avril : rencontre à l’école Lambert-Closse. Environ 100 pers. L’arrondissement est invité à présenter son point de vue suivi de discussions avec les citoyens
23 mai : Deux visites guidées des abords de la voie ferrée + kiosque sur St-Viateur
8 juin : Présentation des conclusions de l’action, au Rialto
Novembre : Document synthèse produit et présenté à l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal,
Décembre : Lancement officiel du « Document synthèse, Les abords de la voie ferrée du Mile End », au Rialto

2001-2021 : 6 Soirées préélectorales pour donner aux résidents l’occasion de rencontrer les candidats pour le Mile End aux élections municipales.

2015

Soirée Cinéma gratuite : « L’Empreinte » au Rialto 29 sept. Notre héritage autochtone, nos valeurs communautaires québécoises
Café-citoyen « L’Avenir de l’Hôtel-Dieu »

2018
Soirée Cinéma gratuite « Quartiers sous tension », suivie d’une discussion : Comment contrer la gentrification ? 26 février
Café citoyen « Avenir des commerces » Quels genres de commerces les citoyens désirent dans leur quartier?
Formation d’un sous-comité « Santé » qui se pose des questions sur le rôle du CLSC St-Louis du Parc et l’accès à un médecin de famille. Lettre au Ministre de la Santé, Gaétan Barrette (septembre). Lettre à la nouvelle ministre de la Santé, Danielle McCann (novembre).

2019
2 Cafés citoyens « Le système de santé vous préoccupe ? Ensemble comprenons comment ça marche avec la participation de 2 membres de MQRP (médecins québécois pour le régime public) (18 février et 3 juin)
Présentation gratuite du film PUSH, exemples de gentrification à New York et ailleurs, crise du logement, 18 novembre


2020
Café citoyen au Rialto : « Votre proprio veut vous mettre dehors !? » Reprise de logement, éviction, rénovation, on en parle

2021
Début du soutien du CCME aux résidents proches du Parc Sans Nom. Bruits nocturnes etc.


2022
9 mars : Café citoyen sur le logement : Informations pratiques sur les problèmes de logement avec le support de divers organismes du quartier s’occupant de logement.

17 mai : Café citoyen au Rialto. Principales préoccupations du moment :

  1. Se loger dans le Mile End. Abordabilité des logements, spéculation immobilière, problèmes AirBnB etc.
  2. Vie culturelle et patrimoine. Bain St-Michel fermé depuis de nombreuses années, Église St-Michael en détérioration,
    difficulté des artistes à atteindre les exigences d’assurance responsabilité civile etc.
  3. Activités, sports et loisirs. Aréna St-Louis fermé depuis plus de 2 ans, YMCA trop cher, manque d’infrastructures etc.
  4. Le Parc Sans Nom. Nuisances nocturnes, criminalité etc.
  5. Divers rêves et préoccupations. Déchets, bruits, voie ferrée, Parc Lhasa de Sela, agriculture urbaine, graffitis etc.

26 octobre : On fête le 40e anniversaire du CCME au Rialto

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :