Infolettre du Comité des citoyens du Mile End – 19 Décembre 2019

titre

 

1. Rétroaction sur la soirée Film PUSH et discussions, le 18 novembre

push

Le Comité des citoyens du Mile End et les organisateurs du banquet du 14 septembre dernier ont réussi à attirer environ 80 citoyens et citoyennes dont plusieurs jeunes, à leur soirée Cinéma du 18 novembre au Théâtre Rialto.

Le film documentaire « PUSH » de Fredrick Gertten traite principalement de la crise du logement dans plusieurs villes du monde . Les prix des logements montent en flèche dans ces villes et les revenus des habitants ne suffisent plus, mettant en péril « le droit au logement convenable pour tous ». Push met en lumière un nouveau type de propriétaires sans visage. « Le logement est devenu une marchandise au même titre que l’Or ». Le film suit Leilani Farha, journaliste reporter spéciale de l’ONU sur le logement à la rencontre de résident-e-s et de spécialistes de ces questions.

Mais où se situe Montréal dans tout cela, plus précisément le Mile End?

Les objectifs de cette rencontre étaient donc de mieux comprendre ce phénomène dans notre quartier, ses impacts et de discuter de solutions possibles qui permettraient à tous de trouver ou de garder leur place dans le Mile End.

La soirée s’est poursuivie par les présentations des 3 spécialistes, suivies d une période de questions.

1- M. Mario Polèse, professeur émérite en Économie urbaine et régionale à l’Institut national de recherche scientifique (INRS), auteur de plusieurs livres dont « The Wealth and Poverty of Cities ».

Selon M. Polèse, Push est « un beau film, un beau cri du cœur pas très utile ». A son avis, le règlement 20/20/20 (soit d’inclure 20 % de logements sociaux, 20 % de logements abordables et 20 % de logements familiaux à tout nouveau projet de 50 logements et plus) de la ville de Montréal risque de rendre le marché du logement montréalais moins sinon pas plus abordable. Comme solution, il considère que le financement des logements sociaux nécessite plus d’investissements publics.

2- Mme Marie-Sophie Banville, titulaire d’une maitrise en urbanisme de l’Université de Montréal. Elle travaille actuellement chez « Dark Matter Laboratories » et chez Vivacité, une OSBL qui promeut une nouvelle façon d’accéder à la propriété

Mme. Banville considère que ce film explique bien la dynamique mondiale qui s’est installée au niveau du logement dans les grandes villes avec des spéculateurs qui sont partout! Par exemple, Blackstone et Ivanhoé Cambridge, la filiale immobilière des fonds de pension de la Caisse de dépôt du Québec et le Fonds de solidarité de la FTQ continuent d’investir dans des grands édifices a logements à New York, à Montréal ou ailleurs. Il faut donc se mobiliser, ouvrir le dialogue avec ces institutions. On s’attend d’elles à des investissements équitables. De plus le règlement 20/20/20 est une solution qu’il faut préserver.
Elle a aussi présenté diverses initiatives permettant à la collectivité de capter une partie des hausses de valeurs des immeubles. Par exemple, par nos taxes et impôts, nous avons payé beaucoup pour les infrastructures de la Place des festivals. Le projet Maestria coin Bleury/Ste-Catherine va en profiter mais ces profits devraient retourner en partie à la collectivité. Ces sommes pourraient servir à soulager locataires, petits propriétaires et petits commerçants. Selon elle, les municipalités doivent devenir un acteur foncier plus important. Il faut sortir les terrains publics du marché. Au lieu de vendre, elles pourraient devenir des développeurs immobiliers.

3- M.Éric Michaud, coordonnateur du Comité logement Ville-Marie depuis 2001. Il coordonne la table de concertation Habiter Ville-Marie.

Selon lui, le film permet de mettre la table pour Montréal et de discuter de pistes d’actions mises de l’avant dans la « Déclaration des grandes villes du monde pour le logement abordable ». En 2014, à Montréal, 43% des acheteurs ne vivaient pas à Montréal et n’avait pas l’intention d’y vivre et ceux-ci visaient des profits à court et moyen terme. Airbnb est aussi très présent dans les quartiers populaires de Montréal, ce qui crée des conflits d’usage : bruit, déchets et ces propriétaires n’assument pas leurs responsabilités. Par ailleurs, il pense que le règlement 20/20/20 est un pas en avant pour contrer la crise du logement. Il souhaite lui aussi que les gouvernements prennent leurs responsabilités en investissent davantage dans les logements sociaux.

Comme autres pistes de solutions, il préconise :

  • que Montréal emboite le pas de Vancouver et Toronto face aux investisseurs étrangers en leur imposant une taxe sur les transactions effectuées;
  • d’imposer une taxe à la spéculation entre autres pour les achats et reventes rapides (flip);
  • de moduler les taxes pour les coopératives, OSBL d’habitation et les petits propriétaires;
  • de contrôler et de réduire les locations touristiques (ex : Airbnb);
  • de réviser des lois et règlements de la Régie du logement;
  • d’informer, éduquer et sensibiliser les locataires expulsés dans le but qu’ils se défendent davantage en faisant respecter les lois;
  • de changer la définition de la ville pour le « logement abordable ».
  • de préserver le parc locatif;
  • qu’il y ait pour les promoteurs immobiliers, des obligations en regard des logements sociaux.

Donc en résumé, bien que le temps de discussion fut trop court, plusieurs causes ont été ciblées et des pistes de solutions, proposées. Dans un même ordre d’idée, le Comité de citoyens du Mile End s’est donné comme mandat d’organiser une rencontre d’information concernant les droits des locataires lors de reprises de possession par les propriétaires. Cette rencontre est prévue en janvier ou février 2020.

En dernier lieu, un rappel a été fait par Pierre Pagé de Montréal pour tous, invitant les participants à signer la « Déclaration des amoureux/amoureuse s du Mile End » contre la spéculation et pour la protection de la vie de Quartier.

Liens sur détails de la soirée : https://citoyensmileend.com/2019/12/14/soiree-sur-la-crise-du-logement/

Lien article du Devoir : https://www.ledevoir.com/societe/568694/pour-que-l-immobilier-ne-soit-plus-une-commodite

 

2. Vous avez reçu un avis de reprise de logement. Que faire ?

recu

Votre propriétaire veut reprendre son logement le 1er juillet 2020 et vous envoie un avis avant le 31 décembre 2019. Vous avez des recours :

1. Informez-vous auprès du Comité logement du Plateau-Mont-Royal : http://clpmr.com/wp-content/uploads/2015/12/reprise_RDL.pdf

2. La Régie du logement : https://www.rdl.gouv.qc.ca/fr/actualites/eviction-de-locataires-2018

3. Le site de vulgarisation des lois : https://www.educaloi.qc.ca/capsules/la-reprise-du-logement-et-leviction

4. La clinique juridique du Mile End à la Mission Mile End, 99 Bernard Ouest
– Tous les mercredis de 16h à 19h
– Tél. (514) 274 3701
– Site : http://mileendmission.org/fr/clinique-juridique/

 

3. Montréal pour Tous et l’évaluation foncière 2020-2022 – Concernant les immeubles résidentiels de 5 logements et moins

tous

Inscrivez-vous dès maintenant à une des dates de nos ateliers gratuits de formation avec notre évaluateur expert indépendant aidé de nos stagiaires: lundi le 17 février de 18 à 21h au Rialto (remis au lundi suivant en cas de tempête) ou lundi le 16 mars mêmes heures (remis au lundi suivant en cas de tempête). Envoyez votre nom et adresse à: montrealpourtous@gmail.com

Préparez-vous dès que possible à cette formation où il y aura analyse de cas concrets, comparaison et aide à la décision de demander une révision. Allez consulter les 14 exemples d’immeubles vendus dans votre voisinage; un code vous est fourni sur votre avis d’évaluation. Jetez un œil à ces immeubles pour identifier les 4 qui ressemblent le plus au vôtre. Appelez ou allez rencontrer votre évaluateur en appelant au 280-3825 et prenez des notes de ce qu’il vous dit. Ceux qui l’ont fait ont été bien reçus! L’échéance pour déposer une demande de révision: le 30 avril 2020.

Pierre Pagé
Montréal pour Tous

 

4. Prochaine réunion du conseil d’arrondissement du PMR, lundi 3 février 2020 à 19h

à la Maison de la culture du Plateau-Mont-Royal : 465, avenue du Mont-Royal

 

5. Meilleurs voeux des fêtes à tous !!!

fetes

Le Comité des citoyens du Mile End vous souhaite une excellente période des fêtes.

Faut-il vous souhaiter de la neige en masse pour que vous puissiez jaser avec vos voisins la pelle à la main, ou luger, skier, jouer dans la neige avec vos enfants ?

Ou préférez-vous le plaisir de vous calfeutrer à l’intérieur avec des bons amis, un vin chaud dans la main ou emmitouflés dans une couverture avec un bon livre ?

En résumé, nous vous souhaitons tout ce que vous désirez et que l’année 2020 vous apporte du Bonheur et de la joie dans vos coeurs et de beaux projets pour notre société !


MERCI !
Le Comité des Citoyens du Mile End

Le comité de coordination, dit le coco du CCME : Ambard Marke, Anguita Isabelle, Larrivée Caroline, Plante Carole, Samson Noëlle, Schirardin Claudine, Usher Susan, Wolfe Joshua 🙂

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :