Lettre envoyée à Mme Danielle McCann – Ministre de la Santé et des Services sociaux

Lien pour la lettre :  Mme Danielle McCann.5 nov. 2018

Un comité du CCME pour maintenir (et développer) l’accès à un médecin au CLSC St-Louis du Parc.
Dans la dernière infolettre du CCME, nous vous avions fait part des inquiétudes de nombreuses personnes du Mile End, suivies depuis des années au CLSC, par un médecin qui allait prendre sa retraite au début 2019. Ces patient-e-es devaient s’inscrire sur la liste d’attente du guichet d’accès à un médecin de famille. Ce qui signifiait que les services du CLSC ne leur seraient plus accessibles, s’il n’y avait toujours pas un nouveau médecin dans cette institution du quartier.
C’est alors qu’un «comité ad hoc» du CCME s’est mis sur pied pour discuter des moyens à prendre pour qu’un médecin vienne travailler au CLSC St-Louis du Parc.
Dans un premier temps, nous avions envoyé une lettre au Ministre Barrette puis, après les élections provinciales, nous avons fait parvenir un lettre à la nouvelle Ministre de la Santé, Danielle McCann (voir lien ci-dessous). Et, à chaque fois, nous faisions parvenir cette lettre aux responsables du notre CIUSSS Centre Sud – Centre intégré de santé et de services sociaux- dont fait partie le CLSC St-Louis du Parc. Dès le premier envoi, les personnes responsables de l’embauche des médecins au CIUSSS nous ont assurés qu’elles faisaient tout en leur possible pour répondre à notre demande…
Trois membres du sous-comité ont assisté à la séance publique annuelle d’information du CIUSS du Centre Sud de l’Ile de Montréal, le 1er novembre.
Ils ont réitéré leur demande et ils ont pu constater qu’elle était effectivement prise en compte par les responsables du CIUSSS. Mais rien n’est encore assuré!
Par ailleurs, à la lumière de ses recherches d’information, le sous-comité a réalisé à quel point, depuis plusieurs années, le domaine de la santé publique s’était détérioré au profit du privé, avec, entre autres «nouveautés», la mise sur pied des nombreux GMF- Groupe de Médecine Familiale- et des Supercliniques. Dans le même temps, les CLSC se sont vus délester de leurs ressources, ne pouvant presque plus assurer des services en prévention de la santé- ce qui était leur vocation d’origine. C’est pourquoi le sous-comité élargira ses demandes afin que l’état réinvestisse des fonds dans ces institutions qui doivent répondre aux besoins de la population locale.
Dans les mois qui viennent, le sous-comité va continuer à faire pression sur le CIUSSS. Et fort probablement, organiser, au début 2019, une soirée sur le système public de santé et ses enjeux actuels.

 

 

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s