Café citoyen ÉTAT DE LA SITUATION DANS ST-VIATEUR EST, 9 mai 2011

Un mot de bienvenue par Michel Gauthier à la trentaine de personnes dans la salle, il présente les autres membres du comité de coordination du CCME : Noëlle Samson, Claudine Schirardin (absente ce soir), Isabelle Anguita,  Marke Ambard, Frédérik Froument, Thierry Martin, Johanne Lambert du CSSS Jeanne-Mance en support.

Un merci chaleureux au propriétaire du bar de nous recevoir.

Noëlle Samson introduit brièvement le thème de ce soir et remercie nos invités, Guy Ouellet, directeur de l’aménagement urbain et des services aux entreprises et Claude Laurin, chef de division à la direction de l’aménagement urbain de l’arrondissement Plateau Mont-Royal d’avoir accepté notre invitation à faire le point sur les travaux réalisés à ce jour dans St-Viateur Est et sur ceux à venir.

Elle fait un retour sur le contexte qui a amené le CCME à se préoccuper de ce secteur en avril 2008 et qui en a même fait sa priorité. Elle énonce les différentes activités réalisées par le CCME en préparation du forum citoyen tenu en avril 2009 qui a réuni 130 personnes et les différents comités de travail mis en place suite au forum à partir des priorités retenues : Le champ des possibles, le regroupement des créateurs et travailleurs culturels Pi2, la préservation du Bain St-Michel, les passages à niveau sur la voie ferrée, le logement social. Le comité de coordination a pu faire tout ce travail avec les nombreux citoyens impliqués dans les différents comités et avec l’appui de nombreux partenaires engagés dans la communauté. Il reste quelques copies des actes du forum « Le Mile End en chantier » pour ceux ou celles que ça intéresse.

M. Guy Ouellet précise les limites du territoire ciblé : St-Laurent, Henri-Julien, Bernard, Maguire.

Investissement de 7 à 8 M sur le domaine public en 3 phases :

  1. 2009 : côté nord de St-Viateur
  2. 2010 : côté sud
  3. 2011 : compléter côté sud

Travail avec l’atelier Braq sur la friche en collaboration avec le comité aviseur incluant le comité champ des Possibles, prévision d’un passage.

Orientation : désenclavement de St-Viateur qui compte 3 M de pi2 dans les grandes structures, lien avec métro Rosemont via passage à niveau.

Mme Laurin précise les aménagements physiques réalisés et projetés tout en faisant un petit rappel historique :

St-Viateur Est est en fin de cycle d’une vie industrielle manufacturière. Occupé par commerces de gros et entreposage.

Nécessité de réinventer avec nouveaux emplois liés au secteur créatif et culturel. De nombreux ateliers d’artistes s’y sont installés.

Dans la vision d’aménagement, on souhaite préserver le caractère des lieux en conservant la trace industrielle du passé avec de nouvelles vocations.

Des bordures de granit sur la rue St-Viateur ont été intégrées aux trottoirs, les arbres existants intégrés dans le design avec préoccupation de diminuer les îlots de chaleur par le verdissement et miser sur le transport actif et collectif d’où le lien avec le métro Rosemont.

Le prolongement de St-Viateur Est dans l’axe actuel impliquait la démolition d’un immeuble, l’implication des citoyens a influencé la modification du concept pour opter plutôt pour une allée des Possibles, passage piétonnier et cycliste vers une avenue des Possibles (Henri-Julien) qui mènerait au nord vers le passage à niveau et au métro Rosemont et vers le sud à l’avenue Laurier.

Donc un réaménagement avec un souci d’offrir un parcours  sécuritaire éclairé vers réseaux cyclables nord et sud.

Plusieurs solutions d’aménagement possibles dont  la préservation du bâtiment en courbe,  peu d’impact sur le champ des possibles, reconfiguration de la rue Henri-Julien pour y intégrer une piste cyclable, passage à niveau dans l’axe de Henri-Julien où les piétons longeraient Des Carrières.

Mme Laurin souligne le travail fait en partenariat avec le comité de revitalisation sur lequel siège Mylène Hamelin, commissaire économique, les collègues de l’arrondissement Rosemont La Petite Patrie pour le passage à niveau, transport actif Ville de Montréal. Concernant la pérennisation des ateliers d’artistes, collaboration avec la CDEC, Culture Ville Montréal avec lesquels 2 études ont été menées.

Projets privés : 3 projets résidentiels ont été ou seront construits : Résidence  Mile End, p.a., condos Henri-Julien et Maguire et d’autres condos sur le site Presto.

Le Monastère du Carmel qui bénéficie à chaque année de travaux dans le cadre de fonds du Patrimoine.

Période de questions animée par Michel :

Q Il est demandé si le sentier piétonnier passera par le stationnement?

R Oui mais auparavant la ville doit acquérir le terrain.

Prochaines étapes :

Acquisition du terrain de stationnement, zonage parc, études techniques pour le passage à niveau pour déposer une proposition au CP.

Pose de supports à vélos via un projet pilote pour des supports sans ancrage St-Dominique au nord de St-Viateur avec bacs à fleurs.

Q Est-ce prévu aussi sur De Gaspé?

R Non, mais création de la rue Alma, passage pour piéton.

Q Qu’en est-il des commerces?

R La rue Alma aurait davantage un caractère champêtre, pas de commerces.

Q Quel type de passage à niveau?

R Les passages à niveau sont très normés, encadrés par un guide produit par le CP et Transport Canada doit y donner son aval.

Q Combien de trains par jour?

R 7 trains

Q Qu’en est-il de l’avenir du terrain laissé vacant par la démolition du bâtiment? Y aura-t-il des condos?

R Le bâtiment a été exproprié et démoli pour faire place à une cour de services, comme il n’est plus question de cour de services, on ne sait pas ce qui arrivera. La cause se retrouve au tribunal administratif. La Ville ne peut pas vendre le terrain pour le moment.

Un commentaire : importance de faire une rencontre afin de discuter de la problématique de la circulation lourde. Des résidents de la résidence du Mile End en sont préoccupés. À l’automne, un café citoyen pourrait être tenu sur le sujet.

Q Y aurait-il possibilité d’aller chercher de l’expertise ailleurs pour dessiner des pistes cyclables agréables et adéquates?

R Sur les panneaux de la firme Braq que l’on voit en avant, c’est prévu, on souhaite sécuriser les pistes cyclables.

Q Quel est l’échéancier pour l’ensemble?

R L’arrondissement attend des études d’ici juin. À l’automne, conception, plans et devis. Tout peut être réalisé sauf le passage à niveau lui-même qui prendra plus de temps.

Q Comment relier St-Viateur Est avec les autres pistes cyclables?

R Discuté avec les collègues du Transport actif de la ville qui sont responsables du réseau des pistes.  Préoccupation de faire le lien aussi avec le métro Laurier.

Q Qu’en est-il du budget?

R On est à l’intérieur du budget prévu.

Q Est-ce que les propriétaires font des demandes?

R Du stationnement. On réitère que les structures ne seront pas transformées en habitation. On veut garder l’usage emploi.

Commentaire : il faut mettre l’emphase sur le transport actif.

Commentaire : il faut aussi développer le réseau de transport en commun. Plusieurs travailleurs viennent de l’extérieur.

Q Pourrait-on implanter autre chose sur le terrain laissé vacant par la démolition?

R Oui, des services aux citoyens ex. bibliothèque, maison de la culture, etc.

À quelques reprises, les citoyens émettent un commentaire à l’effet qu’ils sont reconnaissants que l’arrondissement ait pris en compte leur avis.

Autre commentaire : étonnement vis-à-vis l’affirmation que le CP n’aurait plus de réticences pour un passage à niveau.

On y reviendra avec les commentaires de Richard Ryan.

Richard Ryan, conseiller municipal du district de Mile End, est présenté par Noëlle et Michel, anciennement membre du comité de coordination du CCME, reconnaît tout le travail amorcé par ce dernier et l’établissement de nombreux partenariats avec la CDEC, le CSSS, le CÉUM, l’arrondissement, le YMCA, AHM, MME vers un projet commun. Il y aussi plusieurs personnes qui se sont impliquées, Sara, Paul, Émilie entre autres.

Richard excuse son collègue Alex Norris, conseiller de ville, district Mile End qui aurait aimé être parmi nous. Il remercie Mme Laurin et M. Ouellet.

Annonces :

  • Forum citoyen sur les orientations budgétaires de l’arrondissement le 25 mai en soirée dans les locaux de l’ÉNAP, rue Henri-Julien, au sud de St-Joseph.


  • Marchés publics : 7 lieux sur le Grand Plateau dont des marchés vélos, plus spécifiquement dans le Mile End, le marché revient en face de l’église St-Enfant-Jésus, au parc Lahaie, jeudi et dimanche, il y aura aussi un marché vélo le lundi pm en face du 80 St-Viateur Est à partir de la mi-juin.


  • Champ des possibles : travail avec comité aviseur. Plusieurs questions sur la contamination du champ. Fred et Sara nous disent que 2 études ont été faites. Il faut regarder les méthodes intégrées selon les usages prévus. Disparate au niveau des différentes sections qui auront de vocations différentes : au nord, plus contaminé, réserve de biodiversité, décontamination de manière alternative et dans la partie sud, méthode plus active. Beaucoup de travail reste à faire.

Une corvée de nettoyage est prévue le samedi 28 mai. Avis aux intéressés.

  • Passage à niveau : Une rencontre en mars avec le CP représenté par les gens des communications de Calgary. Pas si ouvert que ça. Important de jouer chacun son rôle. Ne pas cesser la pression citoyenne. Le CP veut une passerelle ou un passage sous-terrain. Mais ce dernier ne souhaite pas avoir mauvaise presse. Il faut poursuivre et influencer. Un travail technique sera fait pour présenter une proposition.


  • Changement de sens sur Laurier : à sens unique pour les voitures vers l’est, entre St-Laurent et Papineau et passages cyclables dans les 2 sens, lien avec Rosemont/La petite Patrie.


  • Logement social : Rencontre de M. Applebaum et des organismes du Plateau le 7 avril. Annonce de logements sociaux, proposition à être entérinée par le comité exécutif d’ci 2 semaines :
    • Coop Marie-Anne : phase 2 pour 40 unités sur le terrain de la voirie, Marie-Anne/de Bullion
    • La Familiale : 20 unités, terrain de stationnement Drolet/Villeneuve.
    • La coopérative d’habitation Le Mile End : 90 unités dans le bâtiment de l’École des Premières lettres, 5155 De  Gaspé. Il y aura aussi une installation CPE.

M. Applebaum a fait une offre de construction d’unités de logement social sur le terrain du Champ des Possibles. Cette proposition a été refusée par les organismes et requérants de logements. On ne veut pas opposer des citoyens travaillant sur les espaces verts et sur le logement social. On a besoin des 2.

  • STM : Amélioration de la desserte de l’autobus 46 suite à la pétition des résidents, particulièrement ceux de la résidence du Mile End. Une évaluation de l’achalandage sera faite.
  • Parcojour : Le Plateau Mont-Royal compte une population de 100 000 résidants et on estime le nombre de visitateurs à 100 000  par jour, d’où en résulte une demande importante pour du stationnement. Une tarification sur les rues résidentielles pour les employés du secteur et les visiteurs est envisagée.

Le coût serait équivalent au coût d’une carte CAM. Il y a un projet pilote dans l’est (école des métiers de la construction),  le centre du Plateau. (Émile Duployé) et ici dans le coin. Une consultation des citoyens sera faite au préalable. Le souhait est de pénaliser le moins possible les résidents.

Commentaires :

  • Importance de consulter avant d’implanter quoi que ce soit;
  • Faire une assemblée et voir les impacts possibles;
  • Intervenir directement dans la rue par la tenue d’un kiosque par exemple afin de rejoindre davantage de personnes;
  • Une plus grande souplesse, l’exemple de la rue Waverly est apporté,  surachalandée depuis l’installation des parcomètres sur les rues commerciales avoisinantes. Il  n’est peut-être pas nécessaire de mettre ces parcos à profit jusqu’à 21h. Plusieurs résidents pestent contre ces derniers.

Q Question sur l’échéancier pour l’aménagement du champ des Possibles?

R Négociation de gré à gré par la Ville-Centre avec le propriétaire du stationnement derrière le bâtiment courbé.

Une suggestion d’améliorer le transport actif et de faire un axe cyclable majeur Nord/Sud.

Q Qu’est-ce qui arrive au niveau de logements sociaux avec le terrain St-Grégoire et le garage Ford?

R 46 unités d’habitation sociale gérées par la Coopérative Le Funambule ont été construites en haut du Métro. Le propriétaire qui a acquis le terrain privé avait besoin d’une dérogation pour construire des condos, alors l’arrondissement a négocié de 23 à 46 le nombre d’unités de logements sociaux. Pour St-Grégoire, la ville ne veut pas céder davantage de terrains lui appartenant. Pour le site de la STM sur Mont-royal Est, pas de développement pour le moment.

Merci à Richard pour sa présentation.

Annonces en rafale :

D’autres cafés citoyens à venir :

  • Le 12 mai : Journée des bons voisins, au Falco, 19h
  • Le 16 mai : Les arts à la rencontre des citoyens, au Falco, 19h

Une formation sur une méthode pour compter les piétons et cyclistes sur la voie ferrée est organisée par le comité de la track et sera donnée par le CÉUM mercredi 11 mai, de 19h à 21h.

Adoption d’un carré d’arbre dans St-Viateur Est, 181 carrés vous attendent. On fournit le matériel. Contacter Diane Boyer de l’éco-quartier du Plateau ou aller sur le site internet.

La rencontre est levée à 21h.

Prise de notes et compte rendu : Johanne Lambert

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s